Résultats et revue de presse – WE du 29 février

Classé dans : Presse | 0

Résultats

Nationale 2 Féminine : Le Bassin Mussipontain tombe sur un os

Saône Mamirolle – Bassin Mussipontain 30-25

La Franche-Comté ne réussit pas au leader. Après Pontarlier (22-24) il y a trois semaines, les filles de Bassin Mussipontain se sont cette fois pris les pieds dans le tapis à Mamirolles. Les Doubiennes ne se laissaient pas impressionner par les Lorraines et jouaient crânement leur chance. Les Franc-Comtoises serraient les rangs en défense et pratiquaient un Handball séduisant en remontant très vite les ballons. Les Lorraines peinaient à suivre le rythme et regagnaient les vestiaires avec un léger retard de deux buts (13-15). Lors du second acte, les Lorraines parvenaient à recoller au score et réussissaient à prendre un léger avantage à la 46′(21-22). Les Doubiennes n’avaient pas dit leur dernier mot. Poussées par leur public, les joueuses de l’ESM ne changeaient pas de cap et continuaient à bien défendre. Le suspense tenait toutes ses promesses, à cinq minutes du terme le tableau d’affichage indiquait un score de parité (25-25). L’air était irrespirable, le leader commençait à douter pour craquer dans le « money-time ».

Saône-Mamirolle : Chareyron 1, Garrot 3, Gushing 3, Locatelli 8 dont 1 sp, Pourcelot 7, Renaude 1, Reygrobellet 4, Rousseau 1, Vaz 2.
Bassin Mussipontin : Begin 1, Bertelle 2, Castel 4, Martin 6 dont 4 sp, Mougeot 8, Mur 1, Pora 2, Vozelle 1.

Nationale 3 Masculine : Le Bassin Mussipontain réagit trop tard

Alexis Van der Weckene Alexis et Bassin Mussipontain ont constamment couru après le score. (Fabrice KLEIN)

Malgré cinq dernières minutess qu’ils ont cherché à emballer, les Mussipontains sont tombés sur de trop solides Franciliens qui avaient annoncé la couleur dès les premières minutes.

Bassin-Mussipontain – Aubervilliers 23-26

Sale soirée pour les Mussipontains qui n’ont jamais trouvé la clef du match et qui ont subi la loi de Franciliens plus vifs, créatifs et justes techniquement. Un magnifique baroud d’honneur des 5 dernières minutes est pourtant à mettre à leur crédit qui leur a permis de limiter la casse.

Les visiteurs prenaient d’emblée le score grâce à leurs ailiers Ouafi et Khelil (1-4, 8e).

Les locaux peinaient à trouver leurs marques et perdaient beaucoup de ballons face à une défense visiteuse tantôt à plat, tantôt étagée. Ils se reposaient sur leur base arrière et les tirs à mi-distance de Lambert et Huet (8-12, 23e). Mais leur défense lâchait soudain prise et laissait les attaquants d’Aubervilliers marquer presque à tous coups. Mouzidaliffa leur répondait sur une pénétration rageuse (29e) mais le mal était fait (11-17, 30e). Les Mussipontains connaissaient, au retour des vestiaires, une période faste d’environ 10 minutes et débordaient enfin une défense visiteuse aux abois. Mais ils se heurtaient souvent à Teauroa, auteur de 10 arrêts au total (13-19, 37e).

Moins dix au compteur

Le Bassin mussipontain avait définitivement laissé passer sa chance. Les attaquants franciliens trouvaient de nouveau les décalages nécessaires dans la défense locale (16-24, 48e). Sangare enfonçait le clou, en position de pivot, et donnait 10 buts d’avance à ses couleurs (16-26, 54e).

La coupe était cette fois beaucoup trop pleine pour les Mussipontains qui initiaient alors un irrésistible mouvement de révolte générale. Ils prenaient ainsi d’assaut une défense visiteuse, complètement dépassée, et qui cédait de toute part. Tout y passait : tir à la hanche, en extension, sur pénétration ou en contre-attaque. Defrance se taillait la part du lion avec 4 buts en 3 minutes et ramenait son équipe à seulement 3 longueurs pour une défaite finalement honorable (23-26, score final).

Bassin-Mussipontain : Defrance 6, Van der Weckene 5, Mouzidaliffa 3, Huet 3, Leonard 2, Dahmane 1, Lambert 1, Demoisson 1, Amrani 1. 
Aubervilliers : Diarra 5, Adlane 5, Ouafi 4, Hamidouche 3, Sangare 3, Khelil 3, Magassa 2, Guira 1.