Le Bassin Mussipontain va goûter aux nuits parisiennes

Classé dans : Presse | 0

Après une seule saison à l’échelon régional, le BMHB retrouve la Nationale 3. Versé dans une poule où figurent… huit équipes de la région parisienne, il espère poursuivre sur sa lancée de la saison dernière pour viser le haut de tableau.

Pour leur retour en N3, les partenaires de Benoît Rotatinti devront se déplacer huit fois en banlieue parisienne.

Éjecté du giron national l’année des 60 ans de l’ESS Dieulouard, son ancêtre, le Bassin Mussipontain a su immédiatement rebondir sous la férule de Jean-Christophe Ehlé. Grâce à un recrutement trois étoiles (dont Thomas Ehlé et Jérémie Huet, deux anciens pensionnaires de N1), le BMHB a dominé de la tête et des épaules le championnat de Prénationale. « On veut se placer dans la continuité du dernier exercice », prévient le coach. « On veut terminer dans le haut du tableau, même si on sait que ça ne va pas être simple » dans une poule à forte connotation parisienne (huit équipes). « Il va falloir gérer la fatigue engendrée par ces longs déplacements. Même en N2, les équipes ne font pas autant de kilomètres… »Des recrues revanchardes

Les départs d’Alexandre Hotton, son emblématique gardien, et du capitaine Alban Strugala ne faciliteront pas la tâche aux Mussipontains. « Au poste de gardien, je ne me fais pas trop de souci », nuance le coach du BMHB. « Toufik (Amrani) fait beaucoup d’efforts et Romuald (Creusel, ex-SLUC) a envie d’apprendre et de progresser. Et aux autres postes, les joueurs qui arrivent sont revanchards. »

À commencer par Alexis Van Der Weckene. Le pivot du BMHB, qui a tenté de percer chez les pros à Sélestat, vient de passer quelques années à Sarrebourg (N1). En manque de temps de jeu en Moselle, ce Luxembourgeois d’1,97 m (pour 90 kg) a les capacités pour faire exploser les défenses, tout comme Jason Motta. Cet ailier gaucher, notamment passé par Nancy, Monaco et Angers en D2, pourrait bien devenir l’attraction du championnat et aider le BMHB à grimper à nouveau d’un étage. « La montée ? On l’a dans un coin de la tête », reconnaît JCE. « Mais ce n’est pas une obsession. Déjà, il faut bosser… »

LES MOUVEMENTS
Les arrivées : J. Motta (Draguignan, N3), R. Creusel (Nancy SLUC, Prénat.), A. Van Der Weckene (Sarrebourg, N1), F. Mouzidaliffa (GNMHB, N3), C. Rhin (retour à la compétition). 
Les départs : A. Hotton (Red Boys Differdange), A. Strugala (Courbevoie, Prénat.), R. Peltier (GNMHB, N2) A. Grémeaux (P2H, N3). 

LA POULE 5 
Thionville, Paris SC, Bassin Mussipontain, Plaisir, Asnières/Colombes, St Michel, Kremlin-Bicêtre, Bogny, Saint-Mandé, Villemomble, Romilly, Aubervilliers.