Le Bassin Mussipontain veut asseoir sa suprématie lorraine

Classé dans : Presse | 0

Cinquièmes à huit points du premier relégable, les Bellédoniennes de Vincent Voltat veulent conserver leur statut de meilleure équipe lorraine de cette poule de Nationale 2. Pas facile en recevant des Barisiennes qui se battent pour se maintenir.

BASSIN MUSSIPONTAIN – ASPTT BAR-LE-DUC Ce samedi (20 h 30), à Blénod

Autant dire que le handball féminin lorrain tangue dangereusement en N2. Le HBC Nancy SLUC (8e), l’ASPTT Bar-le-Duc (9e) et l’entente FFR/Villers (10e) sont ainsi plus que jamais concernés par la relégation. Dans l’affaire, le Bassin Mussipontain(5e avec 8 points d’avance sur le premier condamné) est le mieux loti.

Mais la formation dirigée par Vincent Voltat reste sur trois défaites de rang. « Certes, on a cédé quelques positions au classement. Mais ce n’est pas non plus une dégringolade », assure l’entraîneur mussipontain. « On vient d’affronter trois adversaires qui étaient mieux classés que nous. Lors de la dernière journée, on s’incline contre Reims qui bataillait l’an passé pour monter en N1, pendant que l’on tentait de finir dans le top 8 de N2. Il faut donc relativiser surtout que, tout n’a pas été négatif notamment contre Serris. »Des Barisiennes combatives

Mais que manque-t-il donc au BMHB pour batailler à armes égales avec les cadors de la poule ? Vincent Voltat apporte quelques éléments de réponse : « Il faut laisser du temps à mon équipe. J’ai beaucoup de jeunes joueuses dont les qualités vont se bonifier avec du temps et du travail. »

En tout cas, le temps, c’est bien ce qui manque actuellement à des Barisiennes qui flirtent dangereusement avec la zone rouge. Certes, la formation de Frédéric Jolly a fait un premier pas vers le maintien en battantl e Nancy SLUC, le week-end dernier (27-25). Mais si ce succès n’est pas encore suffisant pour prolonger le bail en N2 d’autant que FFR/Villers, premier relégable, vient aussi de se révolter.

« Les mal-classés se rebiffent ! », convient Vincent Voltat. « On a tout à craindre de ce derby. Les Meusiennes vont jouer leur peau. Je redoute vraiment cette équipe combative. Elle défend très bien et privilégie le jeu sur grand espace. Maintenant, on veut aussi s’imposer pour stabiliser notre classement. » Et conserver la pole position lorraine.