Résultats et revue de presse – WE du 16-17 février

Classé dans : Presse | 0

Nationale 2 Féminine :

Le Bassin Mussipontain veut s’y accrocher

BASSIN MUSSIPONTAIN – FLAVIGNY/FLÉ/RI/VI Ce samedi (20 h 30), à Blénod

Indiscutablement, l’arrivée Vincent Voltat a transformé le collectif du Bassin Mussipontain, dont le précédent exercice sous les ordres de Mickaël Buttice n’avait pas été des plus folichons. Le BMHB, qui a viré à la troisième place de la division au terme de la phase aller, vient de décrocher sur le parquet de Deux Vallées Koenigsmacker une quatrième levée sans défaite (2N, 2V).

« Cette troisième place vient concrétiser tout le travail accompli par les filles », insiste Vincent Voltat, « Pourtant beaucoup venaient d’horizons différents. Maintenant, on a aussi eu un peu de chance, comme à Rosières, où on décroche le partage des points à 15 » du buzzer (23-23). Avec un point en moins, on serait aujourd’hui cinquième. Ce serait déjà formidable de parvenir à conserver cette troisième place, d’autant que les prétendants ne manquent pas (Chaumont, Rosières, Reims et le Nancy SLUC). »

Autant dire qu’à dix journées de la ligne d’arrivée, l’entraîneur du BMHB n’entend pas s’enflammer avec cette virtuelle médaille de bronze. « Vous savez, après chaque journée de championnat, je regarde le classement devant, mais aussi derrière », assure-t-il, « Je suis toutefois convaincu que l’on ne parviendra pas à combler notre retard sur Serris Val d’Europe et Sainte-Maure/Troyes. Sur la durée d’un championnat, ces deux formations sont mieux armées que nous. Maintenant, sur un match tout sera possible, d’autant que mon groupe a vraiment du talent. »

Justement pour la venue de l’entente Flavigny/Fléville/Richardménil/Villers, antépénultième au classement avec seulement deux succès au compteur, Vincent Voltat se veut résolument prudent : « Ce serait une erreur de sous-estimer cette équipe dans ce derby. Même si dix points nous séparent au classement, il n’est pas question de tomber dans l’excès de confiance. Certes l’Entente a connu des difficultés et de multiples bouleversements dans son encadrement. Mais j’ai vu évoluer cette équipe contre le SLUC (victoire des Nancéiennes 28-21), j’ai trouvé cette formation en progrès. J’ai vraiment l’impression que la mayonnaise est en train de prendre et je ne tiens pas à être le premier à en faire les frais. » Réponse ce samedi soir.

Une victoire flatteuse

BMHB – Entente Flavigny….: 32-27

Les gradins étaient copieusement garnis et l’ambiance fut chaude et conviviale tout au long de la soirée. Les visiteuses sollicitaient d’entrée Bahri qui s’échappait à deux reprises sur l’aile gauche (2-3, 6e). Lecarme, à l’autre bout du terrain, leur répondait (3-3, 7e). Pierre faisait très mal aux locales, dans sa position de pivot, tandis que Mougeot faisait un premier break d’un tir à mi-distance (4-6, 9e). Mais les visiteuses connurent alors une grosse défaillance et, en trois minutes, se trouvaient à leur tour distancées (9-7, 12e). Elles se refaisaient pourtant une santé grâce notamment, à Mettavant (11-12, 20e). La mi-temps intervenait (14-14).

Au retour, la Mussipontaine Bourada donnait l’exemple en pénétration puis sur l’aile (18-16, 35e). Mais Mougeot faisait parler son bras à mi-distance (38e et 40e) et tout était à refaire (19-19, 40e). Progressivement, cependant, le BMHB réussissait à conserver deux buts d’avance (22-20, 24-22 puis 25-23, 50e). De quoi inquiéter les visiteuses. Elles se lancèrent alors dans un jeu ultrarapide. Mais elles furent punies par les contres des Mussipontaines, menées par Vozelle, qui s’offraient une victoire sur un score un peu flatteur au vu du déroulement des événements.


Bassin Mussipontain – Flavigny/Flé./Ri./Villers : 32-27

BASSIN MUSSIPONTAIN : Vozelle 7, Willeme 6, Bourada 6, Martin 4, Brunot 3, Lecarme 2, Taingland 2, Bertelle 1, Simon 1

FLAVIGNY/FLE./RI./VILLERS : Mougeot 8, Pierre 5, Cannata 5, Bahri 3, Klein 2, Mettavant 2, Dutremez 1, Moulin 1.